societe-services

Les axes de travail pour définir le business plan de son entreprise

Le business plan est un élément incontournable pour toute entreprise, qu’elle soit nouvelle ou dotée d’une grande année d’existence. Cependant, il est important de noter qu’il n’existe pas de business plan universel. Le modèle final d’un business plan dépendra de plusieurs paramètres. Découvrez les points essentiels à respecter pour réussir le montage d’un business plan digne de ce nom.

Partie 1 : le projet, le marché et la stratégie

La première partie correspond à la présentation de votre projet. Entre autre, elle correspondra à l’offre que vous allez proposer. Il est important d’utiliser des termes clairs et d’être pointilleux sur les détails concernant les produits ou les services que vous souhaitez proposer. Dans cette partie, essayez de mettre en valeur l’analyse du marché que vous souhaitez. Cela concerne l’étude de l’offre et de la demande, la concurrence, les tendances et les perspectives. A la fin de cette première partie, il est impératif que vous donniez des explications détaillées et précises sur la stratégie que vous allez adopter pour lancer votre projet. Si vous avez des idées en tête et que vous vous demandez comment procéder, cliquez ici ! Sur ce genre de site spécialisé, vous y trouverez en détail tout ce qui entoure la réussite d’un montage de projet.

Partie 2 : un porteur de projet et une structure

Cette deuxième partie concerne le porteur du projet. D’une manière générale, vous allez devoir y mettre votre équipe et le cadre juridique. Pour faire simple, vous allez vous mettre en valeur. Inscrivez vos expériences, votre carrière ainsi que vos compétences et celle de toute votre équipe. Il est aussi important de donner des explications sur les motivations qui vous inspirent à mettre au pied ce projet. Il est préférable de présenter l’équipe de direction et les acteurs majeurs qui sont en lien avec le projet. Puis, vous allez pouvoir faire savoir la forme juridique de la société ainsi que son capital.

Partie 3 : le prévisionnel

La dernière partie se rapporte aux prévisions financières. Ces dernières sont généralement composées de plusieurs états qui ont tous leurs importances. Le prévisionnel doit contenir le compte de résultat, le bilan, la trésorerie mensuelle, le tableau de financement et d’investissement. Il faut savoir que tous ces points sont prévisionnels. Il faut ajouter à cela un calcul des besoins en fonds de roulement ainsi que celui du seuil de rentabilité. Si vous souhaitez présenter votre business plan à des futures actionnaires, il est préférable de commenter chaque tableau et d’y apporter des explications.

Quitter la version mobile