societe-services

Espaces coworking : comment proposer un service de domiciliation ?

Le choix d’un bureau de coworking pour héberger votre entreprise présente d’énormes avantages. Cela donne de la crédibilité à l’entreprise et vous permet également de séparer votre vie professionnelle de votre vie personnelle. Ainsi, si vous disposez d’un espace de coworking, vous pouvez tout obtenir en offrant des services à des collègues qui ne veulent pas travailler à domicile. Cependant, il faut respecter certaines conditions.

Qu’est-ce que le coworking ?

Le coworking est une idée nouvelle et largement corroborée. Il consiste à partager des locaux et des espaces de travail entre plusieurs organisations ou entreprises. Ainsi, les employés de chaque entreprise liée se retrouvent à travailler dans un open space commun. Le coworking permet la mise en commun de ressources (par exemple, des ordinateurs, des équipements, des professionnels de certaines branches). Ce lieu de travail encourage l’innovation : les employés travaillent ensemble, peuvent facilement accéder au travail de leurs collègues et discuter de divers sujets. Le partage des idées accroît l’efficacité. Le coworking peut être une meilleure idée si vous voulez profiter de la mise en commun des ressources en présence de certaines organisations, et si vous voulez que vos employés travaillent dans une atmosphère positive pour communiquer avec d’autres employés.

Quelle est la réglementation du logement dans les espaces de coworking ?

Le logement dans les espaces de coworking doit respecter certaines règles. Il doit faire l’objet d’un contrat écrit avec l’entreprise de domiciliation à Paris. En principe, la durée du contrat est librement déterminée par vous et la société prestataire de services d’installation, mais une durée minimale de 3 mois peut être imposée. L’accord du propriétaire du logement doit être obtenu, sauf si la société prestataire de services d’installation dispose d’un bail commercial complet. Enfin, les entreprises fournissant des services de logement doivent équiper leurs locaux de manière à vous permettre, ainsi qu’à vos employés, de travailler dans de bonnes conditions. Cela signifie qu’il faut prévoir des salles où les organes directeurs sont autorisés à se réunir, ainsi que des conditions permettant aux différentes structures et à leurs agences de se réunir, si nécessaire, dans le plus grand secret.

Le contrat de résidence commerciale !

Si vous gérez un espace de coworking et que vous souhaitez offrir vos services de domiciliation à des collègues, vous devez rédiger un contrat de domiciliation commerciale qui doit être signé par toutes les entreprises domiciliées. Pour être valable, un contrat de domiciliation commerciale doit comporter des informations telles que la raison sociale, le montant du capital, la forme juridique et le numéro d’enregistrement des parties. Le contrat doit aussi contenir d’autres informations, telles que les obligations de l’agent résident et du domicile, la durée du contrat, les honoraires, etc. Le contrat d’occupation commerciale est d’une durée minimale de 3 mois, renouvelable par tacite reconduction.

Quitter la version mobile